Back to home
Conseils pratiques

Voyager en business class : est-ce que ça vaut le coup ?

Si vous voyagez dans le cadre de votre travail, peut être avez vous déjà voyagé en business class ? Pour ma part, j’ai un travail sédentaire et je n’ai pas (encore?) voyagé dans ce cadre. Je me suis néanmoins toujours demandé si cette classe « Affaires » valait vraiment le coup ! Espace supplémentaire, siège inclinable, repas plus elaboré etc … Est-ce que ça vaut vraiment les centaines d’euro en plus ?

En 2016, la veille de mon vol Amsterdam – San Francisco, KLM m’informe qu’il reste des sièges vacants en business class. Moyennant un supplément de 200€, ils me proposent de me faire surclasser  pour le vol aller. Sachant que je n’avais pas payé mon billet très cher au départ, que j’avais bien géré mon budget niveau hébergements, je me suis laissée tenter par cette expérience ! Le vol étant d’une durée de 12h, avec une arrivée en milieu de journée heure locale et un réveil plus que matinal au départ … toutes les conditions étaient réunies pour tester ce service et évaluer si ça vaut le coup ou pas ! Vous pouvez d’ailleurs retrouver le détail de mon séjour dans la rubrique spéciale US !

Voyager en business class

Le business lounge à l’aéroport

Je suis arrivée à Amsterdam avec un vol Bâle – Amsterdam en classe éco. Mais comme mon 2ème vol était en classe affaires, j’ai eu le droit d’accèder au business lounge KLM de Schipol. Vu le peu de temps de transit, je n’y suis pas restée très longtemps mais ça vaut vraiment le coup d’oeil ! Boissons chaudes et froides, buffet petit déjeuner salé et sucré, tables, fauteils, douches (!!), prises, wifi … Tout est très bien pensé et on pourrait facilement rester une journée là bas sans s’ennuyer et sans mourrir de faim (voir prendre quelques kilos) ! Pour le coup voyager en business class et profiter du business lounge c’est une vraie valeur ajoutée si votre temps de transit est long.

Le vol en business class

Accueil et découverte

A mon arrivée et mon installation dans la partie réservée à la business class, je remarque tout de suite la montée en gamme. Les sièges sont grands, inclinables jusqu’en position couchée, l’unique siège voisin n’est pas collé, la place pour les jambes est énorme, l’écran est grand … Je sens que je vais passer un bon moment ! Surtout qu’il s’avère que je n’aurais pas de voisin … je peux donc squatter le hublot mais me lever quand je veux pour aller au pipi-room sans déranger personne (j’avais choisi l’allée pour cette raison, je préfère qu’on me dérange plutôt que de déranger car je bois beaucoup en avion!). A peine installée, on me sert un verre de champagne … Ce n’est donc pas une légende !

Voyager en business class

Le plateau repas

Après le décollage et étant donné l’heure locale (environ midi), les hôtesses ne tardent pas à nous présenter le menu. Oui, oui, un menu comme au restaurant, afin de faire notre choix parmis une séléction de plats.

En entrée, j’ai le choix entre un tartare de dorade OU une soupe à la tomate et croûtons. En plat principal, on me propose : Saumon au riz herbé, petits légumes OU Poulet coco curry en couscous OU Boeuf braisé aux lentilles et mousseline de céleri.  En dessert,  j’ai peux choisir: Plateau de fromage OU Yaourt glacé au miel et aux noisettes OU Mousse de yuzu OU Fraises fraîches. Et pour le vin, une séléction m’est proposée parmi : 3 vins blancs, 2 vins rouges, 1 vin de dessert.

Une fois ma séléction effectuée et communiquée à la gentille hôtesse qui s’occupe de moi, elle me sert un apéro maison avec des cacahuètes. Parfait pour se détendre (je ne suis pas une grande fan de l’avion) et commencer mon journal de bord. J’en profite aussi pour découvrir les films au programme !
Puis vient l’arrivée de mon plateau repas, enfin, de MES plateaux repas, avec petite nappe, vrais couverts et tout et tout. Car contrairement en classe éco, l’entrée, le plat et le dessert ne sont pas servis en même temps. Je vous laisse imaginer la durée du repas ! Mais ce n’est pas plus mal, on prend le temps de manger. C’est plus élaboré et un peu plus goûtu qu’en classe éco, malgrè que je n’ai jamais detesté la nourriture en vol! A vrai dire, manger ça occupe l’esprit et ça limite le mal du transport ahaha! J’ai presque atteint la moitié de mon film quand j’ai fini mon repas.

Voyager en business class

Pendant le vol

Alors là, c’est vrai que c’est le luxe. Avoir de la place pour les jambes (malgré mes 1m63), pouvoir les allonger, et même se coucher, ça change le vol ! Moi qui n’arrive pas souvent à faire un somme car je dors de côté, je n’ai eu aucun mal. Aussi, je me suis beaucoup moins levée car je n’étais pas courbaturée.

Repas léger avant l’atterrissage

Encore une fois, on me laisse le choix entre : des pâtes 4 fromage avec épinards et sauce tomate OU Club sandwich végétarien OU Salade de poulet mangue et coco. Avec tout ce que j’ai déjà mangé auparavant, est-ce bien nécessaire et raisonnable ?
Je choisis les pâtes (forcément, c’est ce que je préfère!) que l’on me sert avec un assortiment de fromages, des crackers et une salade de fruits. Avant de me servir un thé, et pour accompagner ma salade de fruits, on m’ammème une tarte au pomme avec … de la chantilly ! J’avoue que j’ai fait ma gourmande car je n’en pouvais plus mais bon … il fallait bien en profiter non ?

Voyager en business class

Pour conclure

Vous aurez bien compris que voyager en business class a vraiment été un agréable moment ! J’ai limite trouvé que le vol était trop court (12h…) et que je n’avais pas vu autant de films que d’habitude ! Aussi, je n’étais pas courbaturée, j’étais en pleine forme, ce qui n’est pas négligeable sur une si grande distance pour affronter le décalage horraire.
Cependant, cela reste un budget et je ne réserverais pas spontanément cette classe à l’achat de billets d’avion. La promo dont j’ai pu bénéficier la veille de mon départ était très intéressante et rentrait dans mon budget vacances. Du coup, en voyageant seul(e), je pense qu’il vaut mieux attendre la veille de recevoir ce genre de proposition. Ou bien demander le jour même au guichet si un surclassment est possible avec échange financier / échange de miles si vous avez une carte de fidélité (à condition de ne pas se louper et de se retrouver avec un surclassement en Economy Premium pour le même prix … mais ceci est une autre histoire..!!).

Reste à tester la Première Classe … Mais pour ça, je pense qu’il faudra un miracle ou un joli gain au Loto (mais je ne joue pas donc c’est mal barré!). Qui parmi vous a déjà testé la business class ? Vous trouvez que la qualité vaut le supplément ? Dites moi votre ressenti par commentaire !

By Ju, 26 avril 2018
  • 2
2 Comments
  • Julia (Les Cookines)
    26 avril 2018

    Je n’ai jamais testé ! Ça a l’air chouette mais j’avoue préférer mille fois mettre 200 euros dans un bon repas ou dans des sorties pendant le séjour, plutôt que dans le vol, même pour un très long courier. Le jour où je gagnerai au loto peut être, et surtout que je ne saurai plus quoi faire de mon argent.
    Mais au delà de mon avis personnel, je comprends que pour des hommes d’affaires qui voyagent tout le temps dans le cadre de leur travail c’est idéal.

    • Wanderlusting Foodie
      26 avril 2018

      Oui pour les gens qui travaillent c’est vraiment utile ! Après c’est sûr que pour quelqu’un qui voyage ca reste un budget en plus. J’ai eu cette opportunité et j’étais curieuse de voir ce que c’était (n’ayant pas l’occasion de voyager dans mon boulot). Mais je ne sais pas si je le ferais à l’avenir (enfin, ça dépend de la promo ^^)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A Propos
Moi, c'est Julie !
Assoiffée de voyages et affamée de bonnes recettes ! J'ai 28 ans et je suis originaire de Strasbourg. Si vous voulez en savoir plus, cliquez sur l'onglet "A propos" dans le menu de la page !
Newsletter
Mes réseaux sociaux
Vos Articles préférés
Rejoignez moi sur Instagram !

@the.wanderlusting.foodie